Comment réussir son bivouac ?

Campement de bivouac en pleine nature

L’arrivée des beaux jours est synonyme du retour du bivouac en pleine nature ! Seul ou à plusieurs, le bivouac est l’occasion de profiter de tout ce que la nature a à nous proposer. C’est une expérience dépaysante qui permet de se ressourcer et qui, lorsqu’elle est bien préparée, permet de vivre des moments inoubliables. Une nuit insolite dans un lieu calme en pleine nature, c’est un programme qui fait rêver, pas vrai ?

Pour que vous fassiez de cette expérience quelque chose de mémorable, nous vous avons préparé une liste de choses à savoir sur le bivouac mais aussi nos meilleurs conseils, pour un bivouac sans couac !

Les choses à savoir avant de partir :

Partir en bivouac demande une certaine organisation. Le bivouac se pratique dans le respect et l’amour de la nature, il faut respecter l’environnement dans lequel vous poserez bagages le temps d’une nuit. 

Bivouaquer, ce n’est pas juste planter sa tente dans la nature, c’est une activité qui nécessite des facultés d’adaptation. Lorsque vous partez le matin, vous ne savez pas à quel endroit vous établirez votre campement. Il faut accepter qu’il puisse y avoir des imprévus, imprévus qui font partie du jeu. La météo, un spot déjà occupé, un terrain trop abrupte, … tant de choses qui vous mettront en difficulté dans votre recherche du spot idéal mais qui font le charme du bivouac. Vous prendrez plaisir à chercher le meilleur spot pour vous installer le plus confortablement possible.

Lorsque l’on bivouaque, il faut être le plus discret possible. Le but est de vivre en harmonie avec la nature et ne pas déranger la faune et la flore présentent. Les animaux sont dans leur habitat naturel, votre présence ne doit pas les déranger, que ce soit pendant ou après votre bivouac. Il ne faut laisser aucune trace de votre passage : pas de déchets, de reste de repas, ou toutes autres choses qui n’étaient pas sur place avant votre arrivée. Il faut aussi remettre en place les cailloux et branchages que vous aurez éventuellement déplacés. 

Le bivouac est une activité assez réglementée. Aux yeux de la loi, le bivouac doit respecter les mêmes lois que celles en vigueur pour le camping sauvage. Il est important de savoir qu’il y a des lieux où il est interdit de s’installer. C’est le cas notamment des plages, des sites classés au patrimoine historique, des routes ou voies publiques, … Nous vous conseillons d’installer votre campement uniquement dans les lieux autorisés, afin de ne pas vous faire chasser au beau milieu de la nuit ! Vous pourrez trouver le résumé des lois en vigueur ici

Campement bivouac en hauteur avec une tente et des chaises

Quelques conseils pour un bivouac réussi…

Chez Terres & Eaux, nous avons quelques conseils pour faire de votre bivouac une expérience inoubliable !


1) S’équiper avec du matériel de qualité

Tout d’abord, le plus important est d’avoir un sac à dos assez grand, pratique et facile à porter. Il vous accompagnera pendant vos heures de marche et ne doit pas vous causer de douleurs tout au long de vos randonnées. Il est donc important de bien le choisir. 

Vous pouvez retrouver notre sélection de sacs à dos ici.

Pour un bivouac réussi, il vous faudra du matériel sur lequel compter pour passer une bonne nuit après une journée de randonnée ! Tentes, sacs de couchage, matelas gonflables, réchaud, vaisselle, lampes frontales, gourdes, … nous Les ustensiles vous permettront de pique-niquer sans problème, dans n’importe quel lieu, tandis que le matériel de camping vous permettra de passer des bonnes nuits de sommeil, comme à la maison !

Chez Terres & Eaux, nous avons sélectionné des produits faciles à transporter dans votre sac à dos et qui seront parfaits pour vous accompagner lors de vos excursions. 

Point important : Avant de partir, il est nécessaire de vérifier l’ensemble de son matériel pour ne pas avoir de mauvaise surprise en le déballant.

2) Trouver son emplacement avant la tombée de la nuit

Pour que l’emplacement soit idéal, il est nécessaire de le choisir lorsqu’il fait encore jour. Cela vous permettra de bien voir s’il n’y a pas d’éléments qui pourraient venir perturber votre nuit de repos. 

Pour nous le spot idéal, c’est planter sa tente sur une zone :

  • Plate, 
  • Idéalement abritée du vent 
  • Qui bénéficie d’un point d’eau à proximité
  • Dos au vent

Certains endroits sont à éviter comme les prairies par exemple car des animaux y viennent probablement brouter, ou encore en dessous d’un arbre car vous pourriez être frappé par la foudre.

Trouver votre spot avant la nuit vous permettra d’installer votre camp et toutes vos affaires à la lumière du jour, ce sera plus facile pour vous de monter la tente et de savoir où positionner les sardines. 


3) Ne faire des feux qu’en cas de nécessité

Afin d’éviter tout incendie, l’été, les feux de camp ne sont pas autorisés dans la nature. Le reste de l’année, ils sont autorisés mais il est conseillé d’en allumer qu’en cas de nécessité. 

Cependant, les feux de camp sont utiles pour faire fuir les animaux, se réchauffer ou faire cuire des aliments pour les repas. Si vous décider d’en faire un, il faut vous assurer qu’un point d’eau se trouve à proximité pour l’éteindre immédiatement en cas d’urgence.


4) Prendre en compte la météo

Avant votre périple, nous vous conseillons de surveiller la météo. Un bivouac sous la pluie n’aura pas la même saveur que sous un grand soleil. 

Quelques gouttes de pluie n’ont jamais tué personne mais si au cours de la nuit, un orage se déclare et provoque une inondation de votre tente, vous risquez de ne pas apprécier l’expérience. Il est donc important de prendre en compte les événements météorologiques (pluie, vent, orage, …) qui peuvent vous faire regretter d’être parti…

Pour contrôler la météo, vous pouvez emmener une petite station météo qui se glissera facilement dans votre sac à dos.

5) Repérer les points d’eau de votre itinéraire

Nous ne vous apprenons rien quand nous vous disons que l’eau est vitale, et elle l’est encore plus au cours d’un bivouac. Vous risquez d’avoir une soif importante au fur et à mesure que vous marchez, il est donc important de prévoir de quoi se désaltérer. 

Pour cela, il y a 2 solutions. La plus simple mais la plus contraignante est d’emporter avec vous de l’eau. Cependant, cela pèsera assez lourd dans votre sac et prendre de la place. La 2ème solution, la plus efficace, est de repérer en avance les points d’eau se trouvant sur votre itinéraire. Cela vous permettra de remplir votre gourde en fonction de vos besoins et de ne pas transporter des litres durant des heures. 


A l’aventure !

Le bivouac est une véritable passion que vous pouvez pratiquer seul ou accompagné, le tout est de profiter ! Nous espérons vous avoir aidé et donné envie de partir à l’aventure avec nos produits consacrés au bivouac qui seront de réels alliés dans vos différentes excursions. Alors à présent, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter un bon voyage !


Retour aux articles précédents

Vous pourriez aussi aimer ...